Le musée et ses collections

Le château est aujourd’hui l’écrin du musée ethnographique de l’olivier, du musée d’art moderne méditerranéen, de la très généreuse donation Solidor et d’expositions temporaires variées. Couronnement de la visite, la tour offre un magnifique panorama sur le bourg médiéval, la baie des Anges et le massif du Mercantour.

Au début du XIVe siècle, le comte de Provence octroie la seigneurie de Cagnes à Rainier Grimaldi (1267-1314), en récompense des victoires militaires qu’il a remportées en son nom. Rainier Grimaldi fait construire un château-fort en haut de la colline du Haut-de-Cagnes pour défendre cette terre et affirmer son pouvoir seigneurial. Vers 1620, Jean-Henri Grimaldi (1604-1657) transforme l’édifice en demeure seigneuriale alliant le charme et la richesse d’un palais : escalier monumental, patio à trois niveaux d’arcades, salle de réception et oratoire qui montrent une forte influence du baroque italien. Vers 1645, le plafond de la grande salle est peint en trompe l’œil par l’artiste gênois Giulio Benso (1592-1668), avec une spectaculaire Chute de Phaéton en son centre.

Art moderne et contemporain

En février 1953, le château acquiert une dimension nouvelle en accueillant un autre musée : le Musée d’Art méditerranéen moderne.
En savoir plus

Le musée de l’Olivier

Cette collection regroupe des objets ethnographiques en relation avec l’olivier, arbre emblématique de la Méditerranée.
En savoir plus