Les supports

L’Optimist

Surnommé la « caisse à savon », l’Optimist a été créé en 1947 par l’Américain Clark Mills, pour à l’origine dévaler les pentes des rues sur une caisse à roulettes.
Photo-0006De la terre à la mer il n’y a qu’une plage à franchir (et sans doute quelques bosses !!!), et aujourd’hui, cette coque de noix longue de 2,30 m et d’une surface de voilure de 3,5 m² a vu des générations de jeunes navigateurs s’initier aux plaisirs de la voile par son biais.
Son succès, il le doit par une simplicité extrême de préparation, mais aussi d’utilisation dans un contexte d’école de voile. Une barre, une écoute, et vogue le navire à la condition toutefois … d’être assis face à la voile et de baisser la tête lors d’un demi tour. Mais attention, derrière cette apparente simplicité, l’optimist est un redoutable bateau de compétition, qui permet aux meilleurs d’acquérir un savoir faire de régatier de haut niveau, et de se confronter sur des championnats du Monde, d’Europe et de France.
A l’école de voile de Cagnes sur Mer, l’optimist est exploité autant sur les activités scolaires, que la voile à l’année ou les stages vacances.
Dans le cadre de la voile à l’année, nous proposons trois groupes de niveau dans lesquels peuvent s’inscrire les jeunes adhérents de 7 à 10 ans.
Le jeune débutant apprendra le mercredi à maîtriser son engin en même temps que diminuera l’appréhension, et découvrira de manière concrète l’environnement marin, le vent, ou encore les règles élémentaires de sécurité.
Par la suite, sur un second niveau, il développera sa faculté de construire sa route en exploitant au mieux les orientations du vent, et optimiser la vitesse de son bateau carré en affinant les réglages de sa voile.
Ainsi, après quelques mois de pratique, avec la possibilité d’une formule sur une ou deux fois par semaine, les portes des premières petites régates, appelées critériums, lui seront ouvertes. Pas d’esprit de compétition (enfin… ramener une coupe à son club est toujours un plaisir non dissimulé …), mais davantage l’occasion de naviguer sur d’autres plans d’eau, se faire de nouveaux copains, et devenir de plus en plus autonome techniquement, et confiant personnellement.

Le Hobie Cat 14

Petit frère du Hobie Cat 16, le hobie cat 14 est au départ un bateau destiné à un public adulte dans une version sans foc. La « gamme » Turbo lui attribue la voile d’avant, un trapèze, et s’il reste toujours conçu pour un public adulte, le choix de notre école d’en faire le support principal pour la tranche d’âge des 11-13 ans a fait depuis boule de neige dans d’autres clubs.
Hobie_cat_14
En effet, les caractéristiques de ce bateau valorisent, avec ou sans vent, les notions de plaisir, de jeu et de sensations. Du débutant au navigateur confirmé,  nous entrons rapidement dans l’essence même d’un sport de glisse ; la vitesse.
Certes, les séances sans  vent ne permettent pas de frémir à chaque levé de coque, ou descente de vagues. Mais en revanche, contrairement à d’autres bateaux, une gamme de jeux est possible et en font sans doute un des catamarans les plus ludiques pour les jeunes.
Et quand le vent se lève … c’est du bleu les plein les yeux. Les sensations sont les mêmes que sur le Hobie 16, et même s’il reste surtoilé pour de jeunes adolescents, les moniteurs savent optimiser la vitesse sans dépasser les limites du raisonnable. Car attention, tout l’intérêt de ce choix est que le Hobie Cat reste un bateau de « grand », qui peut se révéler rapidement de « mauvaise humeur ». Si le chavirage traditionnel peut donner l’impression de toucher les nuages quand la coque n’en finit plus de se lever, l’enfournement par l’avant reste une expérience inoubliable par la rapidité du moment où l’on est sur le bateau puis… dans l’eau.
Mais le succès rencontré depuis des années sur nos stages, et dans le cadre de la voile à l’année les mercredis et samedis, le fait que le débutant ou le confirmé puisse y partager des sensations communes, nous confortent à maintenir le Hobie 14 dans notre progression.

Le Hobie Cat 16

C’est le « Prince » des catamarans, car sans aucun doute, c’est le plus répandu dans les écoles de voile. Ses coques en « banane » caractéristiques et  ses voiles multi couleurs n’ont pas vieilli alors que le hobie Cat 16 s’apprêtent à fêter son demi siècle d’existence.

2014-10-15 16.33.09

Sorti de la tête de Hobart (Hobie) Alter, ce catamaran a été conçu comme un engin amphibie capable de passer de la mer à la terre sans se préoccuper de l’arrivée de plage (enfin … sauf si des baigneurs sont au milieu !!!). Et quand ces plages sont en galets, c’est un atout certain !!!
Avec ses 20 m² de voiles, ses coques toutes fines, et ses deux câbles de trapèze, les navigations peuvent rapidement se révéler acrobatiques. Ce n’est pas que le chavirage « traditionnel » vous fera monter la tête proche des nuages, (oh non, ça c’est de la rigolade !!!) mais l’enfournement par l’avant vous laissera davantage un goût salé tant le passage d’une situation sur le bateau à une situation … dans l’eau aura été rapide (sauf si vous êtes freiné par le mât … aïe)
Heureusement, quelques évolutions permettent d’élargir sa plage d’utilisation. Ainsi, pour nos navigateurs peu expérimentés, la version « easy » offre une surface de voile réduite par une grand voile sans bôme et un foc à enrouleur. Dans des conditions de brise, ces options sont bien pratiques, car elles n’enlèvent rien au plaisir de la glisse, tout en sécurisant l’équipage par une puissance contenue…
Mais pour les plus aguerris, pas le choix ; la version standard obligera à une maîtrise technique, mais aussi quelques connaissances théoriques pour gérer et assumer une puissance extraordinaire. Car si le Hobie 16 n’est pas le plus grand ou le plus toilé, il reste sans contestation un des catamarans les plus fins dans sa conduite … Et c’est ça qui nous plaît …
A partir de 14 ans,  et support principal de la voile adulte, le hobie cat 16 est emblématique de notre école de voile, et sert également lors des formations de nos moniteurs … Alors, n’attendez plus … à vous de jouer …

La planche à voile

C’est curieux comme l’Histoire se répète. Alors que le Stand Up Paddle rencontre un vrai succès auprès du public  (vous savez, une planche, une rame et à nous l’accès facile à la mer !!!), certains constructeurs le dote désormais d’une voile pour les jours où le vent rendrait la rame un peu trop éprouvante. C’est ça la planche … une éternelle adaptation pour rendre l’accès à la mer, quelque soient les conditions, le plus facile possible. De la légendaire windsurfer à dérive à la planche de fun, on est passé de la glisse au saut, et avec le Kite, du saut au vol !!! Emblématique de la génération « glisse », la planche à voile a connu ses heures de gloire dans les années 80 – 90 (comme le top 50), alors que paradoxalement le matériel ne nous facilitait pas encore la vie. Combien d’entre nous auront connu le plaisir du bord aller debout sur la planche, et du bord retour … à la nage en tirant tout le matos !!!

SAM_0132

Aujourd’hui, tout ça est révolu (oui oui, c’est vrai … un peu de jalousie m’envahit!!!). Avec les nouvelles planches, les mâts en alu, des voiles qui s’échelonnent de 0,1 m² en 0,1 m², vous faîtes votre premier aller retour dès la première séance. Alors au bout de cinq !
A partir de 10 ans pour les stages et 11 ans pour la voile à l’année, la planche est aussi accessible aux adultes, lors de nos stages …

A vos marques, prêt … Harnais !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*