Maurice Mendjizky

De Montparnasse à la Côte d’Azur

Le château-musée Grimaldi de Cagnes-sur-Mer présente jusqu’au 7 novembre 2022 une exposition consacrée au peintre Maurice Mendjizky, (1890-1951), de Montparnasse à la Côte d’Azur.

Figure de la première École de Paris, Maurice Mendjizky a créé un lien particulier avec la Côte d’Azur où il vécut régulièrement du début des années 1920 à sa disparition en 1951. Lui qui fut l’ami de Pablo Picasso (1881-1973), de Jacques Prévert (1900-1977) et le premier amant de la fameuse Kiki de Montparnasse (1901-1953) s’est révélé un portraitiste et un paysagiste de talents, reconnu par la critique de l’époque. Notamment pour les paysages méditerranéens qu’il a peints ici à Cagnes, aux Collettes et dans les environs.

Maurice Mendjizky – La ferme de Renoir – 1921
Huile sur toile 73 x 60 cm
Collection particulière

La ville de Cagnes-sur-Mer est donc fière de présenter, pour la première fois sur la Côte d’Azur une exposition lui rendant hommage et de contribuer ainsi à la redécouverte par le grand public d’un peintre humaniste, inscrit dans une période clé de l’histoire et de l’histoire de l’art, qui a porté un regard singulier sur le monde qui l’entourait.

Né le 20 juillet 1890 à Lodz en Pologne, Maurice Mendjizky grandit dans une famille juive très modeste : son père est ferblantier. Dès son enfance, il se passionne pour le dessin et la musique. Après quelques hésitations, il choisit finalement de se consacrer à la peinture. Il apprend le dessin à l’école Katsenelagoïn, où il rencontre l’architecte Landau qui l’aide en 1906 à rejoindre Paris pour étudier à l’École des Beaux-Arts. Il fréquente l’atelier de Fernand Cormon (1845-1924), maître de Matisse (1869-1954).

La sieste – Huile sur toile 50 x 65 cm – 1930
Collection particulière

En 1912, de retour à Paris après avoir achevé son service militaire, se tient sa première exposition personnelle à la Galerie Petit (8, rue de Sèze, Paris 9e).

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, il rencontre Alice Prin (1901-1953), la future Kiki de Montparnasse avec qui il vit une histoire d’amour. Après leur rupture, au début des années 1920, Maurice Mendjizky part chercher le réconfort dans le sud de la France. Là il rencontre Rose Rajbaut sa future épouse et la mère de ses enfants, Claude et Serge.

Maurice Mendjizky – Bord de mer sur la côte méditerranéenne
Huile sur toile 54 x65 cm
1921-1922
Collection particulière

Il alterne les séjours sur la Côte d’Azur et à Paris jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale qu’il passe dans le sud. Au retour de la paix, Maurice Mendjizky, qui a été profondément meurtri par l’exécution de son fils Claude à Nice et la disparition de sa famille restée en Pologne, entreprend son œuvre ultime : une série de dessins rendant hommage aux martyrs et combattants. Il décède à Nice le 8 mai 1951.

L’exposition pour laquelle ont été réunies une cinquantaine d’œuvres, retrace la vie de l’artiste, riche d’évènements et de rencontres  et s’attache à montrer l’évolution de la production artistique, puissante et variée de ce peintre de la première École de Paris, encore trop méconnu !

Place Grimaldi – 06800 Cagnes-sur-Mer
04 92 02 47 35

Horaires
Juillet et août
de 10h à 13h et de 14h à 18h – nocturne jusqu’à 19h les vendredis des soirées Jazz au château

Septembre, avril, mai et juin
de 10h à 12h et de 14h à 18h

D’octobre à mars
de 10h à 12h et de 14h à 17h

Dernière entrée 15 minutes avant le fermeture du musée
Ouverture du mercredi au lundi
Fermeture annuelle le 1er janvier et le 25 décembre

Consultez le catalogue de l’exposition – Cliquez ici