Parcs et espaces protégés

La coulée bleue

L’idée de la « coulée bleue » est née en 1995. La commune bénéficie d’espaces naturels autour de la rivière La Cagne, qui la traverse du nord au sud jusqu’à la mer. Il s’agit de mettre en valeur ce patrimoine environnemental et de permettre aux promeneurs de se réapproprier les lieux.

La Zone Naturelle Protégée (ZNP)

C’est la première étape de ce vaste programme engagé sur le long terme. Située Allée des Joncs, entre l’avenue de Nice et l’embouchure, la ZNP est inaugurée le 6 juin 1997, à l’issue d’une opération de nettoyage permettant l’ouverture d’un passage piétons, dans un site où la faune et la flore sont désormais protégées. En conséquence, les chiens sont strictement interdits sur le site. Les maîtres sont invités à promener leur animal de compagnie tenu en laisse sur la rive droite, allée des Bouleaux. Cette zone fut ensuite prolongée par le réaménagement en espace piéton de l’allée des Tilleuls et l’allée des Saules. Elles offrent ainsi une promenade au calme, sur une artère urbaine centrale allant du centre-ville à la mer.

Zone Naturelle Protégée

Allée des Joncs, entre l’avenue de Nice et l’embouchure

Promenade du parc des Bugadières

Inaugurée dans le cadre des journées nationales de l’environnement le 7 juin 2002, la «promenade du parc des Bugadières» constitue la seconde phase de la coulée bleue. Pas moins de 12000 plantations ont été effectuées sur les quelque 700 mètres du parcours tracé à hauteur des lycées et du parc des sports. Soulignons que cette opération se distingue aussi par l’utilisation exclusive de matériaux naturels pour sa réalisation : renforcement et recalibrage des berges … et donc pas de béton !

La promenade répond à un triple objectif :
– Mise en sécurité des personnes et des biens en répondant aux normes instaurées pour prévenir une crue centennale. Un point particulièrement important, puisque nous nous situons ici aux portes du centre ville.
– Réaliser un projet exemplaire d’amélioration de l’environnement, le premier du genre dans le département à faire appel à des techniques dites « douces » de génie végétal.
– Ouvrir aux Cagnois un nouveau parc public de qualité, accessible aux personnes à mobilité réduite.

Promenade du Parc des Bugadières

avenue Marcel Pagnol
en période hivernale, du 1er octobre au 31 mars : 8h à 17h
en période estivale, du 1er avril au 30 septembre : 7h à 20h

Le parcours sportif de santé

En amont du parc des Bugadières, la ville a investi également pour la création du parcours sportif de santé proposant des agréés sur 12 870 m². Ouvert en 2012 il a fait l’objet de plantations supplémentaires d’arbres d’agrément en 2017 afin de garantir une ombre agréable aux usagers des installations. 40 sujets d’essences décoratives ont été introduits sur ce parcours sportif.

Enfin la coulée bleue devrait être complétée avec la renaturation des berges de la Cagne dans le cadre de l’écoquartier de la Villette. Le même principe prédominera à la réalisation de ce projet : redonner une structure et un aspect naturel à la Cagne aujourd’hui canalisée dans des blocs de béton tout en renforçant la sécurisation des abords. Le parc de Canebiers sera ouvert sur ce nouvel aménagement.

Parcours sportif de santé

avenue Marcel Pagnol – derrière le Parc des Sports Sauvaigo
du 1er avril au 30 septembre 2019 : de 7h à 20h – du 1er octobre au 31 mars : de 8h à 17h

Télécharger le flyer d’information – Cliquez ici

La promenade des Arts et le Parc Rainier III

C’est à l’occasion de la requalification du bord de mer inauguré en 2006 que fut créé le parc Rainier III. 4430 m² d’arbres décoratifs et de pelouse permettant des aires de repos et de pique-nique à deux pas de la mer. Il a été permis dans le cadre des travaux où l’hippodrome a rétrocédé les 3000m² qui faisaient autrefois partie de leur exploitation. Rendus au public, ils font le bonheur des visiteurs à la recherche d’une oasis ombragée face à la plage et des automobilistes découvrant une entrée de ville fleurie et arborée de caractère. Les promenades de l’Hippodrome et de la Plage proposent sur près de 3 km une balade littorale praticable en vélo ou à pied par toute saison. Elle accueille la « Promenade des Arts », 12 œuvres agrémentant encore le magnifique panorama, l’ensemble ayant été plusieurs fois primé.

Promenade des Arts et Parc Rainier III

Promenade de la Plage

Découvrez les 12 œuvres qui composent la Promenade des ArtsCliquez ici

Les Rives du Loup, un parc au cœur de l’agglomération

La ville de Cagnes-sur-Mer a ardemment travaillé avec les communes de Villeneuve Loubet et de la Colle-sur-Loup à l’ouverture du nouveau parc des Rives du Loup. Le Conseil départemental a soutenu et orchestré cette réalisation et livre en  deux tranches, 2013 puis 2015, un nouveau parc propice à la découverte de la nature, où faune et flore sont désormais protégées.

Un travail de longue haleine qui a permis l’aménagement de ce nouveau parc dans la ville. Un nouveau poumon vert arboré, avec des sentiers sinuant autour de la rivière qui permettent détente au vert, promenades bucoliques et randonnées découvertes en plein cœur du littoral azuréen. Il s’étend sur 2 km du bord de mer cagnois jusqu’aux Ferrayones. Alors que chiens et chevaux y ont accès sous certaines conditions de respect de savoir-vivre, les fauteuils tous-terrains et les vélos peuvent emprunter les pistes spécifiques balisées sur tout le parcours.

Ce parc des Rives du Loup classé Natura 2000 est une nouvelle fois la preuve du volontarisme de la Commune dans le domaine du bien-être et de l’environnement. Car au-delà de l’agrément, ce parc est classé au titre « oiseaux » et « habitat ». Des directives permettent de protéger les espèces endémiques dans leurs territoires privilégiés de nidification : l’Engoulevent d’Europe, le Bruant Ortolan, le Circaète Jean le Blanc, l’aigle Royal et le Tétras Lyre. Alors profitez du printemps pour le visiter tout en respectant ses habitants qui seront en pleine saison des amours !

Parc des Rives du Loup

Du 1er avril au 31 octobre : de 7 heures à 20 heures
Du 1er novembre au 31 mars : de 8 heures à 18 heures

Plus d’infos – Cliquez ici

Le parc des rives du Malvan

Entre urbanisme et renaturation, le parc naturel des rives du Malvan est l’exemple de ce qu’il est possible d’obtenir avec une volonté ferme. En plein cœur d’un centre commercial, et entièrement réalisé par l’aménageur, le Malvan aux berges renaturées et aménagées avec un sens esthétique certain ouvre ses portes au public en 2018. Une première en France, il s’étend sur 7600 m² permettant au Malvan de traverser d’une manière inédite un programme urbain majeur. Ses berges ont été élargies de manière naturelle afin de pouvoir supporter des crues milléniales. Des essences adaptées à la ripisylve ont été choisies pour donner favoriser la santé de la rivière et de ses habitants : elle accueille en effet aujourd’hui une flore sauvage et une faune naturellement attirée par ce cadre remarquable comme la consoude le colvert ou le héron cendré par exemple.

Parc des Rives du Malvan

119 avenue des Alpes – Le long de Polygone Riviera
du lundi au samedi –
10h à 20h – le dimanche 11h à 19h

La Zone Marine Protégée, un atoll pour la faune subaquatique

La création de la Zone Marine Protégée (ZMP) inaugurée le 16 juillet 2009 constitue un véritable événement, dans la mesure où il faut remonter 30 ans en arrière pour l’installation d’une telle structure.

La zone est submergée à quelques mètres de l’embouchure de la Cagne. Afin de permettre la colonisation des récifs, toute pêche, y compris depuis le rivage, chasse sous-marine et plongée sont interdites. Les panneaux d’informations installés permettent aux néophytes de découvrir les espèces qui le peuplent : castagnoles, mendoles, oblades, blennies, gobies, céphalopodes, crustacés, étoiles de mer, pennatules, vers de feu, algues gorgonnes et éponges viennent compléter cet écosystème qui s’enrichit d’année en année.

Zone Marine Protégée

Embouchure du Loup – Face à l’Hippodrome
Plus d’infos – Cliquez ici

Domaine des Collettes

Parmi les parcs cagnois remarquables, il faut aussi mentionner le plus célèbre de tous : le jardin du Musée Renoir qui offre sur près de 15 000 m² une plantation d’oliviers qu’avait voulu sauver Auguste Renoir en faisant l’acquisition de la propriété agricole en 1907. Il y fit édifier aussi la propriété qui fut sa dernière demeure. Aujourd’hui transformée en Musée dédié au maître impressionniste, le jardin a été préservé et mis en valeur, permettant aux visiteurs de se replonger dans l’ambiance impressionniste de ce paysage unique. Les oliviers plusieurs fois centenaires jouent avec la lumière en toute saison et offre l’un des plus beaux panoramas sur la ville et le vieux bourg.

En 2019, pour le centenaire de la disparition de Renoir, ce jardin inaugurera un potager, faisant écho à la signature d’une missive conservée au Musée du Maître : « Renoir, cultivateur à Cagnes ». Une convention avec la LPO sera signée afin de faire du domaine un refuge pour la biodiversité. Enfin l’atelier de plein air qu’utilisait Renoir pour peindre les paysages « sur le sujet » qui fut la révolution picturale introduite par les impressionnistes, sera reconstruit à l’identique d’après les documents d’archive.

Domaine des Collettes

Musée Renoir – 19 chemin des Collettes
1er octobre au 31 mars : 10h à 12h et de 14h à 18h
1er juin au 30 septembre : 10h à 18h
1er avril au 31 mai : 10h à 12h et de 14h à 18h

Plus d’infos sur le Musée Renoir – Cliquez ici