Requalification du Béal

Un aménagement exemplaire : 2,6 Millions d’euros

L’inauguration de deux nouvelles places publiques au Béal et de la Promenade Cyrille Besset le 12 juillet 2018 vient couronner, une nouvelle fois, le volontarisme de la politique de rénovation urbaine de la municipalité.
La cérémonie a été l’occasion de se remémorer l’état de délabrement du quartier il y a seulement quelques années et de constater sa métamorphose.

La Métropole, qui a supporté la majorité du coût financier de ces travaux publics, était représentée par son président, Christian Estrosi qui est venu en personne féliciter le Maire pour son engagement et sa vision pour sa ville.
« Nous sommes toujours attentifs aux projets cagnois qui bien souvent ont valeur d’exemple pour la Métropole. Grâce à l’aide de la Métropole nous pouvons faire plus d’investissements, à l’instar des 2,6 M€ du Béal, et donc de réalisations de qualité pour les Cagnois. » 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

quartier beal désinondabilite

Ce nouveau quartier, ce sont les Cagnois qui l’ont souhaité et pensé. En effet, en 1996, le Livre Blanc fait ressortir la volonté des habitants de revaloriser les quartiers et de renforcer le centre-ville tout en protégeant les espaces verts.

C’est ce projet de Ville qui dicte depuis la politique d’aménagement urbain voulu par les Cagnois. Il concernait notamment la requalification du cours du 11 Novembre et la création du nouveau quartier du Béal, lequel associe aujourd’hui équipements publics, logements privatifs et logements sociaux.
« Lorsque je suis arrivé, souvenez-vous, il y avait ici un bâti indigne, des caravanes sans aucune hygiène sur un terrain vague et une basse-cour. Dans quelques mois, c’est un hôtel 4 étoiles que nous y inaugurerons !». Le Maire a rappelé sa vision constante de la ville de demain : un centre requalifié et une périphérie préservée.

Enregistrer