Station d’épuration

Une respiration pour Cagnes

Signature du marché de « Conception, Réalisation, Exploitation, Maintenance » (CREM) lundi 25 avril 2016 à l’Hôtel de Ville.

« Cela fait 21 ans que nous travaillons sur ce projet de station d’épuration. Et au bout de ce long tunnel de tracasseries administratives et techniques, il y a un projet exceptionnel qui, non seulement assurera le confort des Cagnois, mais de plus garantira l’avenir des générations futures. »

C’est en ces termes que Louis Nègre saluait avec soulagement la signature du marché de « Conception, Réalisation, Exploitation, Maintenance » (CREM) de la nouvelle station d’épuration le 25 avril 2016 en salle du Conseil.  Ce type de contrat est une première en France qui garantit, mieux qu’une décennale, l’assurance de la parfaite viabilité du projet. Car c’est le constructeur qui devra l’exploiter : impossible de défausser sa responsabilité sur l’autre en cas de problème !

Le projet qui a ainsi été retenu par mise en concurrence a été baptisé « Aeris » et recèle de nombreuses innovations :

– la recherche de certification BREEAM « very good », une première pour une station d’épuration, garantissant le caractère de développement durable et de respect de l’environnement du projet.

– Aeris sera la première station à énergie positive de France avec la création d’électricité grâce à des panneaux solaires, mais aussi la valorisation des boues, l’utilisation de l’énergie réalisée par les dégagements de chaleur, et l’exploitation du bio-méthane dans le circuit de distribution de gaz : au final, la station produira plus d’énergie qu’elle n’en consommera.

Station d'épuration

– L’aménagement en parfaite intégration de l’environnement, traité comme une zone résidentielle. avec des plantations d’arbres, et une architecture qui viendra même valoriser la friche industrielle en entrée de Ville.

– L’aspect recherche et pédagogie : l’exploitant s’engage à faire d’Aeris la station de demain, avec un laboratoire de recherche permettant d’améliorer les connaissances et les résultats de la qualité de l’eau. Les scolaires seront d’ailleurs invités à des visites pédagogiques pour découvrir cet équipement exemplaire.

– Enfin l’exploitant aura aussi à charge de valoriser l’ancien site de la station d’épuration, par la création d’un nouveau parc paysager, à côté de la zone naturelle protégée existante de l’embouchure de la Cagne.

En définitive, les Cagnois l’ont attendue longtemps, mais auront droit, pour prix de leur patience, à un projet exceptionnel qui sera exemplaire en matière d’équipement sanitaire. Christian Estrosi, Président de la Métropole, a d’ailleurs souligné qu’avec cette création et 20 autres stations sur la Métropole, on anticipe les besoins futurs à hauteur du double de l’existant. Les Cagnois peuvent donc dormir tranquille !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Suivez l’actualité des travaux
sur www.aeris.nicecotedazur.org

Calendrier prévisionnel

25 avril 2016

Signature du marché démarrage des études et procédures

Fin 2016

Démolition des bâtis et travaux préparatoires sur le nouveau site

Début 2017

Clôture de la Procédure du Dossier Loi sur l’Eau (DLE)

Mi 2017 à Fin 2019

Travaux

Fin 2018

Clôture de la procédure du dossier d’Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE)

Fin 2019

Mise en eau de la nouvelle STEP, observation jusque fin 2020

2020

Réception définitive de la nouvelle station. Travaux de réhabilitation du site actuel. Les travaux pour le transfert des eaux arrivées et le changement d’émissaire seront réalisés à partir de début 2018 jusqu’à la fin de la mise en eau fin 2019.