Bienvenue sur le site officiel de la ville de Cagnes-sur-Mer

Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les Suédois créent l’événement - En présence de leur Ambassadeur

Les Suédois créent l’événement
En présence de leur Ambassadeur

L’association de la communauté Suédoise dont le siège est installé à Cagnes-sur-Mer, nous offre une nouvelle fois l’occasion de démontrer l’attachement qu’elle porte à sa ville d’adoption qui les accueille à bras ouverts.En effet, ce n’est sans doute pas tout à fait le fait du hasard si la Chambre de Commerce Suédoise a retenu notre ville pour organiser un grand événement culturel en présence de S.E. Madame Veronika Wand-Danielsson, Ambassadeur de Suède en France.A cette occasion, nos amis de l’Europe du nord, nous ont invités à découvrir l’une des facettes de leur patrimoine culturel : la sculpture, avec des œuvres de Lena Dettervik et Gudmar Olovson.

Bandeau---0L’arrivée des personnalités sur le bord de mer. Au premier plan, de gauche à droite : Josy Piret, 1re Adjointe, Conseillère départementale – Roland Constant, Adjoint à la Culture, Conseiller départemental – Gîta Paterson, Présidente de la Chambre de Commerce Suédoise en France – Lena Dettervik et Gudmar Olovson,les deux artistes – S.E. Madame Veronika Wand-Danielsson, Ambassadeur de Suède en France, Louis Nègre, Sénateur-Maire de Cagnes-sur-Mer- Äke Almroth, Consul de Suède à Nice (costume sombre)

Le 5 juin en fin d’après-midi, un premier rendez-vous était organisé sur la Promenade de la Plage devant le quartier du Cros, où trois oeuvres offertes par les artistes à la ville ont été dévoilées.Evocation de la liberté et des grands espaces que l’on retrouve en Europe du Nord, « l’Envol » « J’aime les nuages » et « la Concorde » s’inscrivent désormais dans le paysage Crossois. Installées face à la mer, là où le public est déjà habitué à cette forme d’expression artistique ( Exposition temporaire à l’entrée du port, banc de poissons face au bd Kennedy), ces sculptures concrétisent peu à peu l’idée de « Promenade des arts » défendue par le Sénateur-Maire, afin d’ouvrir le monde de la création à un large public et de constituer « une galerie artistique en plein air face à la mer ».

Bandeau---7De nombreux  Cagnois et  Suédois de la Côte d’Azur aux côtés de leurs compatriotes ont saisi cette opportunité en participant à cet évènement.Mme l’Ambassadeur, visiblement satisfaite de sa venue à Cagnes-sur-Mer et de l’installation des statues, conduisait la délégation officielle au sein de laquelle on remarquait notamment la présence de Äke Almroth, Consul de Suède à Nice, bien connu et apprécié des Cagnois, Gîta Paterson, Présidente de la Chambre de Commerce Suédoise en France et bien entendu des deux artistes. Ces personnalités ont été accueillies face à la grande bleue par le Sénateur-Maire Louis Nègre et Roland Constant, Conseiller départemental, adjoint à la culture, accompagnés de nombreux élus(1). Particulièrement ému en s’exprimant dans un français parfait, Gudmar Olovson a fait part de l’immense plaisir qu’il éprouvait à voire ses statues installées « au bord de la méditerranée, la grande mer de la culture ».

Après le Cros-de-Cagnes, direction le château-musée. Sous une température toujours très élevée  l’exposition de sculptures en bronze des deux artistes Suédois a été inaugurée. Une cinquantaine de pièces inspirées par des thèmes universels : « Portraits et amour » sont à découvrir jusqu’à la fin du mois d’août dans la demeure seigneuriale.

Bandeau---6

1/ De nombreux élus Cagnois étaient présents : les adjoints Josy Piret, 1er adjoint Conseiller départemental; Edith Lupi; Serge Bonnaud; Laurence Trastour-Isnart;  Dominique Schmitt; Hervé Spielmann; Marie-Madeleine Corbière; Richard Leman; les conseillers municipaux François Poutaraud; Stéphane Foulcher; François Cutajar; Pascal Loddo; Pierrette Alberici; Hassan Goumri; Richard Dismier …

« Tournées vers le ciel, mais ancrées sur le sol Cagnois »

Tout comme S.E. Madame l’Ambassadeur, le Sénateur-Maire a exprimé sa grande satisfaction de dévoiler des œuvres Suédoises à Cagnes-sur-Mer, « symbole d’une amitié forte entre les Suédois et notre ville ».

bandeau-1« Une longue amitié tissée entre nos deux peuples au fil des siècles » confirmée par la représentante de la Couronne, qui ne doute pas d’une visite à Cagnes de la part de leur ministre de culture,  lors d’un prochain passage sur la Côte d’Azur.Un souhait que la municipalité et l’adjoint à la culture en particulier souhaitent voire aboutir. Roland Constant est effet à l’origine de cet évènement culturel. Au cours d’un séjour privé en Suède, il a remarqué le travail de Lena Dettervik et Gudmar Olovson. L’idée d’exposer leurs oeuvres à Cagnes-sur-Mer est alors née. Une première rencontre est organisée avec les artistes et les autorités Suédoises et quelques mois plus tard, le projet s’est concrétisé et chacun peut aujourd’hui apprécier le résultat.

Notre reportage

Des socles « made in Cagnes »Un bel exemple de mécénat nous est donné avec le rapprochement entre la culture et l’entreprise, deux mondes que l’on oppose trop souvent. Et pourtant ici, la première est suédoise et la seconde est cagnoise. Afin de marquer le véritable trait d’union entre le Royaume de Suède et notre Pays et plus particulièrement avec notre cité médiévale,  » nous avons cherché à encrer les statues sur une pierre locale. Pas question de granit «  a commenté le Sénateur-Maire lors du dévoilement des œuvres.

SOCLELa solution est venue d’une entreprise cagnoise. Il s’agit du groupe TAMA, multinationale spécialisée dans les travaux publics. Son PDG, Philippe Renaudi, a déjà démontré son attachement à la commune, en conservant notamment son siège social au vallon des Vaux. Parmi ses nombreuses récompenses professionnelles, les Cagnois retiendront le Trophée de la ville qui lui a été remis en 2014. Toujours aussi investi dans la vie locale, il a donc décidé de répondre à  l’attente de la municipalité en prenant à sa charge la fourniture et le transport des trois socles. Ils s’agit de blocs de calcaire, extraits à Gourdon et pesant chacun plusieurs centaines de kilos. La Marbrerie Provençale a pris le relais pour les façonner, les polir, les teinter, donnant ainsi un marbre du plus bel effet, le tout réalisé avec une précision d’horloger.  » Les statues ont été arrimées au millimètre près sur les supports made in Cagnes » a confirmé Roland Constant. Les statues ont pour leur part étaient fondues, pour deux d’entre elles à Tourrettes/Loup et la troisième à Paris. En s’appuyant sur la nouvelle technologie offerte par l’impression 3D, le fondeur Marc Massa a pu réaliser une harmonisation parfaite des couleurs des statues, traitées spécialement pour résister à la corrosion marine.Voilà un bel exemple de mécénat et de partenariat qui mérite bien d’être souligné.

« En stor dag fconsulatör Sverige och för svensk konst och kultur. På annat sätt kan man inte rubricera den mycket lyckade avtäckningen och vernissaget av Lena Dettervik och Gudmar Olovsons skulpturer.

Strandpromenaden i Cagnes sur Mer har fått nya profiler genom de tre skulpturerna. Senator tillika borgmästare Louis Nègre och Sveriges Ambassadör i  Frankrike Veronika Wand-Danielsson avtäckte inför en stor samling nyfikna fransmän och svenskar de tre statyerna. I talen som präglades av den vänskap och uppskattning svenskarna hyser till kommunen och dess styre tackades givetvis de två konstnärerna men även det lokala gjuteriet och stenhuggaren som bidragit till det lyckade resultatet.

Utställnignen på Château Grimaldi i Hauts de Cagnes pågår till den 31 augusti och är ett ”måste”!.Om konstnärerna skall nämnas att Lena Dettervik är född i Linköping och utbildad vid konstskolor i Sverige, numera bosatt i Frankrike. Arbetar sedan 2010 med Gudmar Olovson. Lena har haft flera utställningar i Sverige, Frankrike och i Italien. I Nice, för några år sedan av sina litografier och oljemålningar på Galerie Dominicains och 2013 ställde hon ut skulpturer och litografier på Hôtel Plaza. Lena är medlem av Fondation Taylor i Paris och arbetar med de välkända gjuterierna Godard, Fonderie de Coubertin och Fonderie Bronze d’Airain.

Gudmar Olovson. Uppvuxen i Stockholm och genomgått Kungliga Konstakademien. Sedan 1959 bosatt i Paris. Ett av hans mest kända verk – Les Deux Arbres står i Boulogneskogen mitt i Paris. Gudmar Olovson har varit representerad i såväl USA som Europa. 2010 förlänades Gudmar orden « Chevalier des Arts et des Lettres ». Bland prestigeladdade beställningar noteras byster av Kung Carl XVI Gustaf, Charles de Gaulle, George Pompidou, Ingrid Bergman …Som sagt det blev –stort!

Åke AlmrothKonsul »

Scroll Up