Bienvenue sur le site officiel de la ville de Cagnes-sur-Mer

Menu
Vous êtes ici : > > Stratégie territoriale

Stratégie territoriale

La politique de la main tendue est une constante de l’action municipale notamment en direction de la jeunesse. Les nombreuses structures mises à leur disposition en attestent, que ce soient celles gérées par le service jeunesse, les services culturels ou bien encore par le biais des infrastructures sportives. L’objectif est bien d’assurer à chacun une place dans sa ville, participer à ses activités et répondre à ses attentes, voire ses inquiétudes, en plaçant comme principe de base : le respect des règles de vie en société. Et la ville met tous ses moyens pour rester dans ce cadre. C’est la ligne rouge. Ceux qui seraient tentés de la franchir pour basculer dans la délinquance, font l’objet de la même détermination de la part de la municipalité pour lutter contre leurs dérives et protéger la société et ce notamment grâce à la loi de mars 2007.

mediation_securisation

La stratégie territoriale

La loi du 5 mars 2007, relative à la prévention de la délinquance, a placé le Maire au cœur de ce dispositif, en mettant à sa disposition un certain nombre de moyens d’actions. Le Sénateur-Maire, a saisi cette opportunité législative, pour déployer l’ensemble de cet arsenal juridique.

Un premier plan national de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes a été adopté par le comité interministériel du 2 octobre 2009 pour les années 2010-2012. Il comprenait 50 mesures articulées autour de quatre grands axes :

Le développement de la prévention
La coordination des acteurs locaux autour des maires
(police, justice, éducation, associations, transporteurs – bus, SNCF)
La prévention de la délinquance des mineurs et la protection des victimes (violences intra familiales, violence faite aux femmes notamment).

Ce cadre national auquel la commune a immédiatement souscrit, est décliné au plan local sous l’appellation « stratégie territoriale ».

Le 30 novembre 2012, la ville a co-signé cette première stratégie avec le représentant de l’Etat, le Procureur de la République, le Président du Conseil général, le Directeur Académique de l’Education Nationale.

strategie_territoriale

Signature le 30 novembre 2012 à l’Hôtel de Ville par le Préfet, le Procureur de la République,
le Directeur Académique des services de l’Éducation nationale,
Eric Ciotti, Président du Conseil Départemental et Louis Nègre, Sénateur-Maire de Cagnes-sur-Mer.

Sur les bases d’un diagnostic sécurité, trois objectifs stratégiques apparaissaient pour Cagnes-sur-Mer :

Prévention : Repérer en amont les situations individuelles et les recenserDissuasion : Coordonner tous les moyens pour obtenir une décroissance de la délinquanceSanction : Mieux prendre en compte la réparation du préjudice et l’accompagnement des victimes, en réduisant notamment les délais de réponse judiciaire.

Chacun l’aura compris, la réussite de cette politique publique située au confluent du champ éducatif, social, de l’insertion professionnelle, de la sécurité et de la justice, repose essentiellement sur la « dynamique partenariale » pour laquelle la ville de Cagnes-sur-Mer entend mettre en œuvre tous ses moyens.

Décembre 2000 : Dispositif de couvre-feu pour les mineurs de moins de treize ans après 23 h.

Novembre 2000 : Création du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (C.L.S.P.D.)

2000 : Convention de coordination polices nationale et municipale (mise place en 2000, puis renouvelée trois fois; la dernière signature datant du 10 décembre 2013)

2008 : Mise en place du dispositif « voisins vigilants »Déploiement de la vidéo protection

2009 : Création du conseil des droits et des devoirs des familles

Mars 2010 : Charte de partenariat avec le Conseil général concernant les situations préoccupantes

2011 : Protocole de rappel à l’ordre signé avec le Procureur de la République


Scroll Up