Bienvenue sur le site officiel de la ville de Cagnes-sur-Mer

Menu
Vous êtes ici : > > Le frelon asiatique

Le frelon asiatique

Le frelon asiatique a été introduit accidentellement en France en 2004. Il a colonisé en quelques années les 3/4 du territoire français.

Par ses activités de prédation sur les abeilles domestiques, le frelon asiatique peut avoir un impact local non négligeable sur les activités apicoles, la biodiversité et la pollinisation. Par ailleurs, à ce jour, on ne lui connait pas de prédateur.

En 2012, il a été classé comme « espèce exotique envahissante et nuisible »

Comment le reconnaître ?

Fiche d’aide à l’identification – Cliquez ici

Pour plus d’information, consulter le site de l’inventaire National du patrimoine naturel

Quel est son cycle ?

* Site internet « inventaire national du patrimoine naturel (INPN)

Que faire en cas de découverte d’un nid ?

Le conseil départemental des Alpes Maritimes organise depuis 2015, une campagne de destruction.
Pour 2017, elle se déroule du mardi 18 avril au vendredi 8 décembre 2017

Télécharger la plaquette d’information ici

Contactez le Département des Alpes-Maritimes
Par tél. : 04 97 18 73 55 – Par fax. : 04 97 18 79 28
Par email : frelon-asiatique@departement06.fr

Attention

Le dispositif du Département ne prend pas en compte les situations d’urgence.
En cas de danger réel et imminent sur les personnes, contactez les pompiers au 18, seuls habilités à évaluer la situation.

Que faire en cas de piqûre ?

En présence d’un ou deux frelons, la meilleure chose est de les ignorer. Si on les laisse tranquilles, ils ne sont pas agressifs spontanément. Mais si vous les dérangez, comme tous les insectes de ce type, ils peuvent attaquer en groupe de façon violente.
L’aiguillon du frelon asiatique n’est pas plus long, mais il peut traverser des tissus épais comme des bottes en caoutchouc, et il est capable de pulvériser du venin à distance. La piqûre provoque une réaction locale (enflure, démangeaison), mais le venin du frelon asiatique n’est pas particulièrement plus toxique.
Si une piqûre de frelon asiatique est plus douloureuse que les autres, elle n’est pas plus dangereuse. Mais elle peut, comme toute piqûre d’hyménoptère (guêpe, abeille, frelon, bourdon), provoquer de graves réactions allergiques, nécessitant une prise en charge urgente.


Scroll Up