Circulation

S’adapter à notre temps

La question taraude de nombreux responsables publics. Face à la saturation de plus en plus critique du réseau routier, à laquelle chacun d’entre nous est confronté et ce, malgré les nombreux programmes d’aménagements. La topographie de la zone côtière du département, combinée à la forte densité de populations concentrée sur la conurbation de la bande littorale, ne laisse en effet guère de marge de manœuvres pour apporter une réponse satisfaisante aux déplacements par le tout routier dans les années futures. D’où l’idée consensuelle des élus de proposer des solutions alternatives.

Sauf à construire une nouvelle autoroute à travers les Alpes-Maritimes, les transports en commun, l’auto-partage et les modes de déplacements doux, doivent être renforcés en zone urbaine dense, pour continuer à circuler, tout en conservant la qualité de vie exceptionnelle de la Côte d’Azur.

Et dans ce domaine, aucune piste n’est à exclure et Cagnes-sur-Mer est développe les modes de déplacements « propres ».

Le vélo

L'Autopartage

La trottinette électrique

Le bus

Le taxi

Cityscoot

Sas vélo