La qualité des eaux de baignade

Les plages de Cagnes-sur-Mer sous surveillance

Pour votre sécurité et votre santé mais aussi pour préserver la qualité de notre environnement. Un arrêté municipal fixe les règles pour la sécurité et la salubrité des plages Cagnoises.
Consultez l’arrêté municipal n°2020/0447

Des contrôles permettent d’apprécier la qualité bactériologique des eaux de notre littoral et sont rendus publics.
Durant la saison balnéaire, de mi-juin à fin septembre, plus de 450 prélèvements sont effectuées sur les 10 points de baignade en mer du littoral Cagnois. De l’ouest à l’est, elles se situent entre deux épis.

Par mesure de précaution, pendant les travaux de transfert vers la nouvelle station d’épuration, la plage le Grand Large est interdite à la baignade jusqu’au début de la saison balnéaire 2021. Consultez l’arrêté

En période estivale, l’information du public se fait :

  • En consultant le site dédié du Ministère de la Santé
  • Par l’affichage des résultats à l’hôtel de ville et dans toutes les mairies annexes,
    sur les plages et dans les postes de secours.
  • En ligne

Consultez le dernier relevé hebdomadaire – Prélèvements du 13 juillet 2020

Consultez  la synthèse depuis le début de la saison 2020

En fin de saison, l’Agence Régionale de Santé établit
le classement de la baignade pour l’ensemble de la saison estivale

(Consultez ici le classement des plages de Cagnes)

Le classement se base sur les résultats des analyses bactériologiques des 4 dernières années.
Vous pouvez consulter ici la dernière plaquette d’information réalisée par l’ARS pour l’année 2017 sur toutes les plages du département des Alpes-Maritimes

Vous pouvez consulter ici les informations relatives à l’organisation des contrôles

Préservons la qualité des eaux de nos baignades en mer

La qualité des eaux de nos baignades en mer peut être influencée par les cours d’eau, notamment « la Cagne » et « le Malvan ».
C’est pourquoi, il faut d’une part, être vigilant sur les rejets de matières polluantes qui pourraient souiller nos cours d’eau et, d’autre part, modifier nos comportements lorsqu’on se promène sur les berges :

Ne nourrissez pas les animaux errants ou sauvage présents
Ramassez les déjections de vos animaux domestiques