Eaux usées

Un indicateur de veille du virus

L’étude des eaux usées joue un rôle stratégique important dans la surveillance de la propagation du virus. La Covid peut se multiplier dans les muqueuses intestinales et provoquer des troubles comme la diarrhée. Depuis 2015 on étudie notamment les germes dans les stations d’épuration pour détecter les seuils épidémiques de gastro-entérite.

Les traces de virus dans les eaux usées permettent donc d’avoir un indicateur supplémentaire de circulation du virus. Il est évalué dans 150 stations sur le territoire national, et, compte tenu des toutes dernières technologies dont est dotée la Station de Cagnes-sur-Mer Aeris, celle-ci fait partie des stations retenues.

Si le taux de circulation est très élevé à Nice et Cannes, il est estimé à « moyen » à la station de Cagnes-sur-Mer qui reçoit les eaux usées de plusieurs communes du bassin.

Le respect des gestes barrières et le port du masque sont toujours obligatoires afin de ne pas dépasser les seuils. Restons prudents pour nous et nos proches.