Nouvelle gare de Cagnes

Le projet de Pôle d’échange multimodal correspond à un besoin exprimé par les Cagnois et par les usagers du train. Au fil du temps, la gare de Cagnes s’est vue décapitée par l’autoroute et n’offre qu’une visibilité et un confort restreints sous son tablier. Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire qu’elle n’est pas digne d’une ville de près de 50 000 habitants et malgré des efforts successifs de réhabilitation, elle comporte des problèmes structurels dommageables pour les voyageurs comme pour les habitants du quartier.

Aussi, en cohérence avec le programme de rénovation des lignes lancé par Gares et connexions, la Ville a souhaité porter le projet de nouveau pôle d’échange multimodal au premier plan des priorités d’urbanisme.

La gare de Cagnes, c’est en effet 4000 voyageurs par jour et 100 trains qui s’y arrêtent. A ce trafic doivent correspondre des accès plus fluides pour tous les modes de transport. C’est un enjeu environnemental majeur de report modal qui va de l’automobile vers les transports en commun et les transports doux. Le projet propose aussi une meilleure lisibilité de la gare et de ses services, des stationnements en nombre suffisant, et surtout une meilleure intégration dans la vie du quartier.

C’est à cette problématique que répond le projet de « Gare et connexions ». Un investissement prévisionnel important de 27 100 000 € réalisé par un ensemble de co-financeurs dont les plus importants sont la Feder et la Région, permettant ainsi à la ville de bénéficier d’un équipement public pour une participation de 3% soit 870 000 €.

Une gare à visage humain et la mise en valeur d’un quartier apaisé

Il est caractérisé par une gare accueillante placée sur un parvis piéton intégré dans la vie du quartier. Pour cela, l’avenue de la Gare est déviée autour de ce parvis, permettant ainsi l’apaisement du trafic routier. Un kiosque accueillant des commerces y est également envisagé afin d’insuffler de la vie dans le quartier. Enfin, un parking silo de 280 places vient accroître la capacité de stationnement du quartier de + de 100 places. L’ensemble bénéficiera d’une végétalisation d’une centaine d’arbres et plus de 1500 arbustes afin de contribuer à la climatisation naturelle du quartier, à son oxygénation et son bien-être.

Les travaux qui ont commencé permettent aussi d’aborder un dossier important : la protection contre les risques d’inondation du quartier. La ville a demandé au SMIAGE de réaliser les travaux de manière concomitante. Ils consistent à doubler la capacité du passage souterrain du Malvan au quartier de la Gare. 400 mètres linéaires d’ouvrage cadre ont ainsi été posés, les réseaux d’eau et de lignes moyennes tensions ont été rénovées par la même occasion.

Consultez l’avancée des travaux et les informations circulation ici

Enfin pour alléger la circulation de transit sur l’avenue de la Gare que l’on souhaite apaisée, le barreau Lambert vient apporter une double réponse : une voie de contournement du quartier sera créée afin de rejoindre l’autoroute, et permettant de décongestionner le nouveau parvis. D’autre part il viendra lui aussi un poumon d’oxygène complémentaire avec la création d’une promenade piétonne arborée et d’un jardin paysager.

Consulter le projet – Cliquez ici