Ravalement de façades

Haut-de-Cagnes – Nouveau plan d’aide

Le Haut-de-Cagnes est un haut lieu patrimonial qu’il est nécessaire de préserver et de promouvoir. La ville de Cagnes-sur-Mer agit déjà de longue date, avec détermination, en faveur de la valorisation de son patrimoine.

Depuis 2001, 96 propriétaires ont déjà bénéficié d’aides au ravalement de façade dans le bourg médiéval dont l’architecture est protégée par les règlements d’urbanisme sous le contrôle de l’Architecte des Bâtiments de France.

Au total 456 209 € qui ont contribué à impulser une requalification extérieure des maisons de particuliers. Cette aide est un levier permettant d’inciter les riverains et les propriétaires à investir pour l’embellissement et la préservation de ce joyau patrimonial qu’est le Haut de Cagnes dans son ensemble.

Afin d’accompagnant ce dispositif d’aide public important, le Conseil municipal a voté les règles d’attribution de ces aides, et des fiches conseils seront bientôt publiées par la Ville. Ces fiches reprennent, élément après éléments, les règles architecturales et de restauration des façades, portes, fenêtres, enduits… Véritables trésors élaborés par une spécialiste de l’urbanisme patrimonial, ces fiches présentent l’ensemble des couleurs, des matériaux, des techniques pour intervenir sur les bâtiments du Haut de Cagnes sans en dénaturer leur caractère patrimonial.

Des règles que la ville a suivi dans l’ensemble de ses interventions, par exemple sur l’Eglise Saint Pierre du Haut-de-Cagnes, ou encore aujourd’hui pour le chantier de la chapelle Notre-Dame de Protection. Avec la Métropole, la ville a aussi entrepris un grand nombre de chantiers de rénovation comme la place du château ou, aujourd’hui, la montée de la Bourgade qui est un chantier exemplaire en terme de préservation du patrimoine allié à l’adaptation aux usages courants.

En savoir plus sur les investissements de la ville dans le bourg médiéval, cliquez ICI